EN

À la une

Programme Simulation In Motion

Transporter la formation en soins d’urgence dans les régions rurales

La famille de Brad Stiefvater Jr. exploite un petit service ambulancier qui dessert plusieurs collectivités rurales depuis 1977, ou comme Medicare les décrit, les régions « ultra » rurales du Dakota du Sud. Le moins que l’on puisse dire c’est que la formation pratique du personnel paramédical et des techniciens en médecine d’urgence dans la région se limitait au minimum. Mais cela a bien changé lorsque le programme de soins d’urgence des patients appelé Simulation in Motion – South Dakota (SIM-SD) est arrivé à Salem, une petite collectivité du Dakota du Sud comptant quelque 1 350 résidents.

Rendu possible grâce à une subvention de la part de la fiducie de bienfaisance Leona M. and Harry B. Helmsley, SIM-SD est un programme de formation innovateur et durable qui assure la liaison avec les collectivités à l’échelle de l’État. Ce programme a été lancé en 2010 par le South Dakota Office of Rural Health (ORH). Des instructeurs SIM-SD qualifiés ont fait le tour des régions rurales afin de fournir de la formation spécialisée en soins d’urgence au personnel à l’hôpital et en milieu préhospitalier dans les régions. La « flotte » de SIM-SD est composée de trois laboratoires mobiles d’apprentissage entièrement équipés avec des simulateurs de patient haute-fidélité de CAE.

Simulation In Motion

Les laboratoires mobiles d’apprentissage SIM-SD permettent au personnel médical d’urgence de perfectionner et de mettre à niveau leurs compétences en matière de premiers répondants. Tous les véhicules sont équipés de plusieurs simulateurs de patient : iStan™ (adulte), PediaSim™ (enfant), BabySim™ (nourrisson) et Lucina™ (simulateur d’accouchement).

Combler les lacunes en formation dans les régions rurales

Heidi A. Schultz, chef de programmes à la fiducie de bienfaisance Leona M. and Harry B. Helmsley explique l’origine du programme rural en soins de santé : « Dans les grands centres, il y a 235 à 300 médecins pour 100 000 résidents. Dans les régions rurales, ce nombre chute à aussi peu que 55 médecins pour 100 000 résidents. Dans le Dakota du Sud, 86 % du personnel ambulancier est bénévole. Qui plus est, le temps et la distance pour se rendre à un centre spécialisé en traumatologie à partir d’une région rurale représentent un aussi gros problème que les blessures du patient. Voilà pourquoi il est primordial que l’équipe d’intervention maintienne ses capacités. »

Le personnel paramédical et les techniciens en médecine d’urgence dans les régions rurales sont moins exposés et ont moins d’expérience en gestion de patients gravement malades ou ayant subi d’importants traumatismes que leurs collègues dans les grands centres urbains. Une formation pratique est essentielle pour assurer le maintien des compétences de l’équipe. SIM-SD est une excellente solution, car elle leur permet de répéter encore et encore des scénarios réels dans un environnement, et ce, sans aucun risque pour le patient.

L'équipe mobile'

Sélectionner le bon partenaire en formation

La fiducie de bienfaisance Leona M. and Harry B. Helmsley s’est associée au Department of Health, Office of Rural Health du Dakota du Sud pour sélectionner le bon partenaire en formation pour ce projet crucial. Après une évaluation approfondie de plusieurs fournisseurs, CAE s’est finalement classée au premier rang.

« Les compétences et les antécédents de CAE étaient très solides », souligne Heidi. « La relation entre nos partenaires en simulation et CAE est homogène. Nous apprécions la façon dont ils partagent généreusement leur bibliothèque de scénarios; ils veulent réellement nous aider. »

« Nous sommes très fiers de faire partie de cette importante initiative en soins de santé », a déclaré Robert Amyot, président de CAE Santé. Dans les laboratoires d’apprentissage mobiles et personnalisés de 44 pieds, l’ambulance se trouve à l’arrière et les salles d’urgence, à l’avant. Les formations sont filmées à partir d’un centre de commandement informatisé et fondé sur la simulation situé dans le milieu, et les équipes peuvent débriefer ensemble afin d’enrichir l’apprentissage. »

Améliorer la santé des patients

Avoir une équipe de premiers répondants compétents et confiants améliore la santé des patients et permet de sauver des vies. Chaque année, des instructeurs de SIM-SD donnent à des centaines de membres des services médicaux d’urgence (SMU) et des soins infirmiers ainsi qu’aux médecins et à leurs assistants l’occasion de s’exercer à exécuter des scénarios d’urgence complexes et critiques.

Les instructeurs exécutent des dizaines de scénarios différents, allant des accidents de voiture aux crises cardiaques, en passant par des accouchements et des blessures/incidents dans des terrains de jeux. Les simulateurs de patient de CAE ont tous leurs propres caractéristiques; ils peuvent respirer, pleurer, parler, suer, réagir aux médicaments prescrits et, dans certains cas, « mourir ». Ils peuvent également revenir à la vie, ce qui permet au personnel médical d’exercer leurs compétences à maintes reprises. Les participants peuvent rencontrer le même « patient » et recevoir des commentaires dans un environnement où le stress est contrôlé.

À peine 30 minutes après une séance de formation SIM-SD sur l’exsufflation thoracique à l’aiguille et l’intubation, les services médicaux d’urgence du comté de McCook ont été appelés pour une urgence qui, par pure coïncidence, les obligeait à exécuter cette procédure sur une dame âgée en grave détresse respiratoire. Étant donné que Brad et son équipe effectuent cette procédure uniquement 5 à 10 fois par année, il n’aurait pas pu y avoir de meilleur moment pour recevoir cette formation pratique.

The mobile sim Team

Du 1er septembre 2010 au 31 décembre 2014, les instructeurs de SIM-SD ont donné 1 160 cours de formation à plus de 15 600 participants dans le Dakota du Sud. Le Dakota du Nord a lancé son programme au début de 2014 et, à la fin de 2015, plus de 310 cours de formation avaient été donnés à plus de 4 050 participants.

Élargir le programme

Depuis le lancement de SIM-SD, trois autres États ont emboîté le pas : Dakota du Nord, Montana et Nebraska. Ils ont tous reçu d’importantes subventions de la part de la fiducie de bienfaisance Leona M. and Harry B. Helmsley pour amorcer leurs programmes et faire l’achat d’équipements. La fiducie vise à avoir sept programmes Simulation in Motion dans sept États. L’American College of Surgeons a également exprimé son intérêt pour les laboratoires d’apprentissage mobiles.

Les hôpitaux et leurs premiers répondants constatent les nombreux avantages du programme d’apprentissage économique et mobile. Parmi les avantages mentionnés par les participants, notons une plus grande confiance en diverses situations, une évaluation des patients plus rapide et une meilleure communication et collaboration au sein de l’équipe. Certaines collectivités ont été en mesure d’attirer plus de bénévoles des services médicaux d’urgence et même des médecins grâce au programme.

Grâce à SIM-SD, Brad et son équipe apprennent à mieux travailler ensemble dans des situations d’urgence, auxquelles les membres SMU et les bénévoles en régions rurales sont rarement confrontés. Non seulement ils perfectionnent leurs compétences, mais ils améliorent leur esprit d’équipe et leur efficacité. Ils participent également à l’amélioration de la santé des patients, de loin l’avantage le plus important.